Amusemens-2015-web

Les musiciens

Les Amusemens Lyriques est un ensemble musical créé en 2006 qui se consacre aux oeuvres de la période baroque.

Ouvert aux musiciens amateurs ou professionnels, et notamment aux jeunes professionnels, l’ensemble se recompose pour chacun de ses projets.

Pour « Enfer et Paradis », l’ensemble bénéficie de la participation de

  • Françoise Masset, soprano
    saluée comme « l’une de nos rares, de nos dernières diseuses, qui sait où placer l’accent tonique et l’accent pathétique dans l’Isis de Lully comme dans une chanson de Kosma… »
    Voir son site : www.francoisemasset.com

Et regroupe

  • Blandine Coffigny, soprano
    Après des études de violon au Conservatoire de Lyon et de nombreux concerts au sein de l’Ensemble Départemental Maurice Calvet et de l’ensemble baroque Concertant Lyonnois, Blandine Coffigny se tourne en 2000 vers le chant, avec le chœur du Festival d’Ambronay, sous les baguettes de Michel Corboz, Graziella Contratto puis Mirella Giardelli, et avec le chœur départemental de l’Ain (Estivales de Brou 2001). Diplômée du Conservatoire de Dijon, elle y a notamment étudié la technique vocale (classe de Roselyne Allouche) et la musique de Chambre baroque avec Claire Corneloup. Elle a rejoint les Amusements Lyriques en 2011.

  • Caroline Leclerc, mezzo-soprano

    Parallèlement à ses études supérieures de droit, elle travaille le piano et la flûte traversière et le chant, elle est diplômée du CNR de Dijon. On peut l’entendre dans des domaines aussi divers que la musique de chambre, le Lied, la mélodie, l’oratorio et l’opéra. Et notamment en Bourgogne, où elle s’est produite avec les Chœurs Roger Toulet, le Chœur Goudimel, ou le jeune Ensemble orchestral de Dijon.

  • Nicolas Simeha, baryton
    Il découvre la musique avec le violon. Enfant, il fait partie de la Maitrise de Radio-France pendant trois ans, puis integre la classe de quatuor à cordes du conservatoire de Dijon. Il aborde l’étude du chant lyrique dans ce même conservatoire, à l’age de 18 ans, poursuit ses études à Paris, puis obtient un Masters à la Guildhall School à Londres. Depuis, Nicolas élargit ses champs d’intérets et de performance artistiques. On peut le retrouver dans des créations contemporaines, des récitals de Lieder, des collaborations avec des artistes venus d’autres disciplines, incarnant un personnage à l’opéra, ou encore sur les routes d’Europe à la rencontre de chanteurs traditionnels.

  • Magali Marie, traverso baroque
    Après une formation en flûte traversière moderne au Conservatoire de Belfort puis Conservatoire à Rayonnement Régional de Dijon (CRR), Magali Marie se tourne vers la musique ancienne et la flûte traversière baroque (traverso). Elle poursuit des études de traverso au CRR de Lille avec Christine Jard puis à Paris aux côtés de Ruth Unger et actuellement à l’École Nationale de Musique de Villeurbanne auprès de Serge Saitta. Elle se produit régulièrement avec clavecin et l’ensemble La Salamandre et est membre de l’ensemble de flûte Ad Libitum. Elle s’engage également à l’étude de la flûte traversière renaissance avec les Traversées Baroques. Titulaire du Diplôme d’État, elle enseigne au CRR de Dijon.
  • Aurélie Gonçalves, flûtes à bec

    Musicienne intervenante dans le monde de la santé, formée en flûte à bec à Chalon-sur-Saône, elle enseigne cet instrument dans plusieurs écoles de musique en Côte d’Or. Elle intervient également en milieu scolaire.

  • Géraldine Toutain, viole de gambe
    Après des études de piano, contrebasse et chant, Géraldine Toutain étudie la direction d’orchestre à l’Ecole Normale de musique de Paris et obtient en 1983 une Licence de direction d’orchestre de chambre à l’unanimité et avec les félicitations du jury puis en 1993 le Certificat d’aptitude de direction d’ensembles vocaux et en 1995, celui de professeur chargé de la direction d’écoles de musique. Elle a dirigé pendant dix ans à Paris l’ensemble vocal Pythagore avec lequel elle a enregistré 3 disques dont un salué par les critiques pour l’œuvre avec orgue de Lefêbure-Wély et a créé en 2001 un ensemble vocal féminin « la Sibylle » à Auxerre. Elle a découvert la viole de gambe ces dernières années avec Sylvie Brochard au CRR de Dijon. Géraldine Toutain est directrice artistique de la Mission Voix Bourgogne de Liaisons Arts Bourgogne depuis 1998.

  • Isabelle Hermant, violon baroque
    Elle mène ses études de violon avec Yvette Arellano (Dijon), Dominique Hoppenot (Paris), Gérard Montmayeur (Macon), obtient une Médaille d’or en 1986, puis aborde le violon baroque à l’ENM de Villeurbanne de 1987 à 1991. Elle travaille ou suit des stages avec Ivry Gitlis, avec le quatuor Orford, avec Hortense Cartier Bresson, et également avec Chiara Banchini, Frédéric Martin, Micael Radulescu, Jesper Christensen, Davitt Moroney. Elle joue avec l’orchestre de Roger Toulet, le groupe vocal de Roanne, Auguste Augustin(Annecy), l’ensemble vocal de Chalon/Saone, le Groupe Favola, l’ensemble Amadriades, Les Festes d Orphée, l’ensemble Anachronisme, l’Orchestre de Montauban, l’ensemble Pygmalion, l’ensemble Menus Plaisirs, l’ensemble Le Labyrinthe, l’ensemble Arcane, le Concert de l’Hotel Dieu, la Maitrise de Dole, la Chapelle vocale de Lausanne, l’Ensemble Baroque de Lorraine. Elle enseigne au Conservatoire de Chenove, (classe de violon). Par ailleurs, elle est membre du groupe Zadruga (musique des Balkans), et joue également du basson.

  • Jean-Louis Coché, théorbe et guitare baroque
    Professeur de guitare classique, il enseigne  au conservatoire de Romilly/Seine dans l’Aube avant de se consacrer entièrement à la direction des écoles de musique du Val d’Armançon dans l’Yonne. Parallèlement à ses activités pédagogiques, il étudie le théorbe auprès de Claire Antonini ; la guitare baroque avec Eduardo Eguez. Une fréquentation régulière des stages d’été et master class lui permet de recueillir de précieux conseils de continuistes et de chefs tels que Andréa De Carlo, Leonardo Garcia Alarcon, Gabriel Garrido, Jonathan Dunford, Sylvia Abramowicz… Avec l’Ensemble Vocal de St-Florentin, il participe à différentes productions comme Didon et Enée de Purcell, Scylla et Glaucus de J.M. Leclair, les passions St-Jean et St Mathieu de JS Bach, le Vespro et l’Orpheo de Monteverdi…Il a rejoint les « Amusemens Lyriques » en 2008.

  • Pierre Carlier, clavecin
    C’est par l’orgue et le chant qu’il découvre la musique ancienne. Un heureux hasard le conduit au clavecin, qu’il a étudié, ainsi que le continuo, avec Catherine Latzarus notamment, à l’ENM de Villeurbanne, où il se perfectionne aussi en musique de chambre. Il participe à de nombreux stages. Co-fondateur des « Amusemens Lyriques », il est également continuiste des ensembles « Méduse » et « la soave melodia ».

Ils/Elles ont participé aux projets précédents:

Anne Jacquin, soprano
Audrey Roland, flûtes à bec
Clémentine Decouture, soprano
Catherine Lancha, violon baroque
Pierre Isabellon, viole de gambe
Marie-Pascale Périllon , théorbe